23 septembre 2021
Vous êtes ici : Accueil / Blog

Actualités juridiques

Caroline VIGNEAUX (@cvigneaux) quitte la robe : foncez voir le spectacle!

16 fév 2014 à 00h28 par Christophe Landat


Une fois n'est pas coutume, je vais me muer en critique de spectacle... mais vous savez que je ne fais rien comme les autres (avocats...) sur ce blog. Donc c'est avec un plaisir certain que je vous parlerai brièvement du spectacle de Caroline VIGNEAUX que j'ai eu le plaisir de voir il y a une semaine alors que j'étais de passage à Paris. Ancienne avocate reconvertie avec succès dans la comédie, feu Maître VIGNEAUX (paix à son âme d'omise) explique pendant une heure et demi son parcours du banc de la défense aux planches du théâtre. Chaque avocat se retrouvera un peu dans la description de certaines scènes la confrontant aux clients en mal d'avocat-kleenex, ou reconnaîtra ce confrère imbuvable payant ses collaborateurs à la fronde et virant à tour de bras celles qui ont eu l'outrecuidance de tomber enceinte pendant leur collaboration... Bref, on se marre pendant 90 minutes. Caroline VIGNEAUX a une patate incroyable, elle est capable de transformations physiques et vocales stupéfiantes et vise juste à chacune de ses vannes. L'aveyronnais que je suis s'est aussi bien retrouvé dans la description des boîtes de nuit vosgiennes de sa jeunesse et leurs ambiance très macumba... Bref, on ne s'ennuie pas, qu'on soit avocat ou pas! Mais ceux qui sont du métier et qui s'y sentent coincés (avouons le, beaucoup se le dise après quelques années de barre...) pour le restant de leur vie, écouteront la dernière phrase du spectacle avec envie et amertume : "vivez vos rêves, parfois ils se réalisent"... Encore faut-il oser... On admire son talent autant que son culot d'avoir refusé de vivre une carrière qu'elle sentait n'être pas la sienne et après avoir rit pendant 90 minutes, on pense au lundi suivant avec un petit pincement au coeur. Spectacle à voir absolument.

P.S : faites tout ce que vous pouvez pour obtenir des places au premier rang, vous ne le regretterez pas...

Survol de #Nancy par un #drone : pourquoi une relaxe pourrait s’envisager.

15 fév 2014 à 15h29 par Christophe Landat



J’ai pris connaissance au cours de mes pérégrinations sur le web d’une affaire impliquant un jeune garçon qui a fait voler son drone au dessus de la ville de Nancy et qui fait l’objet d’une poursuite du Parquet de ladite ville pour mise en danger de la vie d’autrui. Son cas interpelle fatalement l'avocat que je suis au regard de ce qui semble être la base des poursuites : le délit de mise en danger d’autrui prévu par l’article 223-1 du code pénal.
Lire la suite...